Qui sommes-nous ?

Origines

Le projet de la bourse aux déchets est porté par l’Institut International de l’Écologie Industrielle et de l’Économie Verte.  La volonté de ce dernier de mettre en réseau les différents acteurs produisant et recyclant des déchets dans le canton de Genève, s’inscrit dans l’axe « valorisation des déchets comme ressource » du pôle expertise, ingénierie et management de projet. Il s’agit plus précisément de faciliter le réemploi d’objets pouvant être recyclés dans d’autres filières assurant ainsi un cycle de vie plus long de ces objets. La bourse aux déchets est un site internet multisectoriel d’utilité publique et à but non lucratif qui a pour objectif  de catalyser les opportunités d’échange parmi l’ensemble des acteurs du territoire genevois.

Fonctionnement

Le fonctionnement repose sur un système d’inscription permettant aux acteurs intéressés de publier leurs annonces. Celles-ci pourront aussi bien porter sur une offre que sur une demande. Le site ne propose qu’une mise en relation : les différentes parties s’arrangent entre elles pour toutes les modalités de la transaction. Le prix, ainsi que la date et le lieu de la transaction sont fixés par les acteurs de la transaction eux-mêmes. Un système d’échange à plus grande échelle de manière systématique entre divers acteurs ayant des ressources complémentaires est envisageable.

Perspectives

En plus de proposer aux différents acteurs (annonceurs et demandeurs) de mettre en ligne ou de consulter les annonces, l’Institut International de l’Écologie Industrielle et de l’Économie Verte  envisage de développer des synergies avec les dispositifs, déjà existants ou à venir, de valorisation de la matière et de réduction des déchets à la source. Ces synergies pourront se matérialiser par des mutualisations d’annonces par exemple, ou par diverses stratégies à définir entre les partenaires.

La Bourse aux déchets et l’Institut international de l’Écologie industrielle et de l’Économie verte.

En mettant en place ce dispositif, l’Institut propose un outil qui permettra d’augmenter le taux de valorisation matière dans le canton de Genève, en réduisant la fraction des déchets via la création d’un réseau d’économie circulaire. L’activation d’un tel réseau permettra également de promouvoir le bouclage des flux de matières de façon générale, ainsi que l’écologie industrielle plus largement.